Rencontre des Continents est une association d'éducation à l'environnement et au développement. Notre idéal est l’émancipation socioéconomique et culturelle des communautés humaines, dans un monde fondé sur les valeurs de solidarité, d'équité, de convivialité, d'écologie et de respect de la diversité. Cette vision s’inscrit dans le refus d’une "unification" de la planète sur des bases purement marchandes. 

Cela passe par des formations, des animations, le soutien à la mise en place d'alternatives, le soutien de partenaires au Sud, le renforcement des mouvements sociaux...


 ITATION - INVITATION - INVITATION - INVITATION - INVITATION - INVITATION

Plus de liens, moins de faim?

Mercredi 7 Novembre 2012

Visite de l'expo “J'ai faim” à partir de 18h
Débat / table ronde à 20h

La Maison du Livre
24-28 rue de Rome - 1060 Bruxelles
www.lamaisondulivre.be

Qui dit faim, dis manque de nourriture saine et diversifiée, manque de sous, manque de mobilité sociale, manque de ressources financières, manque d'accès à l'éducation, manque d'emploi, … La faim est un écheveau de liens entre des domaines qui s'interlient comme une toile d'araignée et génèrent ainsi une extrême complexité. Il s'agit essentiellement d'une question d'accès qui est au noeud d'une autre thème en plein développement, les biens communs.

Suite à l'exposition de Mathilde Bouvard, la Maison du Livre vous invite à entrer dans un débat et une réflexion profonde sur la faim et la pauvreté occidentale et comment développer des pistes pour en sortir. Le 7 novembre 2012 plusieurs associations assisteront à l'attaque de cette question.

La faim reste souvent invisible. Comme Enjoy Poverty (Renzo Martens) a montré, rendre visible la pauvreté et la faim devient facilement un forme de consommation de la réalité à travers le médium visuel. Avec l'expo de Bouvard et la soirée du 07/11 nous voulons aller au dela de la toile. Quelques question que nous nous poserons:

  • comment définir la faim et la pauvreté (à Bruxelles)?
  • quelles pratiques pour attaquer la faim existent, quelles sont leurs limites et comment aller plus loin?
  • quelle place occupe la pauvreté et la faim dans “les initiatives écologiques” comme les jardins collectifs, les GASAPs, les compostes collectifs, …?
  • quels liens entre les actions menées par “des initiatives sociaux” et ces initiatives écologiques?
  • quel rôle peut jouer “les biens communs” et la question de sa gouvernance? Quels liens entre l'accès à l'alimentation, l'accès à la terre, l'accès au réseaux sociaux et leurs codes, l'accès à l'emploi et l'habitation?

Pendant une pauze nous proposerons un exercice d'espace ouvert ou nous recherchons des pistes d'action du micro-échelle (par exemple adopter une famille qui souffre de la faim) au macro-échelle (par exemple élaborer une proposition politique de collaboration entre projets écologique et sociale) …

Nous vous invitons de préparer quelque chose simple à manger et boire
pour la fin de la soirée (vers 22h.)

A DIFFUSER!

                                              Images intégrées 1